La fabrique by Inter-Made
Bouton Facebook Bouton Twiter Bouton Linked In Bouton Linked In Bouton Mon compte
Bouton Recherche
Bouton menu

simple

Quelques pistes d’actions à envisager :

1) Connaître les pratiques et donner une dynamique de progrès
- Proposer un audit/diagnostic aux professionnels afin de leurs proposer des axes d'amélioration en s’inspirant des démarches en cours sur le territoire (https://ecoscienceprovence.com/le-restaurant-engage/) ou nationales (Ecotable, Ecocert cuisine, …)
- Favoriser le partage de bonnes pratiques entre chefs,restaurateurs et cuisiniers dans la région : plateforme pro en ligne et rdv d'échanges

2) Faire évoluer les pratiques sur l’approvisionnement
- Informer et former les professionnels sur le potentiel agricole de la région Sud pour avoir des ambassadeurs de la production régionale, qui pourront demain sensibiliser les habitants à travers leur cuisine
- Mettre en place ou accompagner le développement de solutions pratiques et efficientes pour s'approvisionner : présentation de l'offre, prise de commande, et logistique, en s'appuyant sur les initiatives locales (PPL, MIN arnavaux, MIN Châteaurenard...) ; Modélisation économique d’un approvisionnement durable.
- La Région Sud possède une grande frontière maritime, et une tradition importante de pêche artisanale et locale : se rapprocher des associations de pêche locale pour faciliter la collaboration entre les pêcheurs professionnels et la restauration
- Etudier adéquation offre (potentiel agricole) / demande (besoins des restaurateurs) pour réfléchir à l’augmentation de l'offre locale avec les partenaires (chambre d'agriculture, terre de liens, ...) et si besoin la mise en place selon les filières d’outil de transformation locaux (abattoir, légumerie, …)

3) Faire évoluer les pratiques sur la gestion des déchets, afin d’éviter le gaspillage alimentaire et en valorisant les déchets, en particulier via le compostage des matières organiques (voir les différentes contributions déjà mentionnées)

4)Valoriser les initiatives
- En proposant des outils de communication aux professionnels engagés pour les aider à sensibiliser la clientèle sur leurs démarches
- En dynamisant l’offre à emporter éthique dans les villes : par exemple via une plateforme pour rendre visible et organiser la livraison avec les collectifs de livreur à vélo (type resto.paris)