La fabrique by Inter-Made
Bouton Facebook Bouton Twiter Bouton Linked In Bouton Linked In Bouton Mon compte
Bouton Recherche
Bouton menu

Réduction de la facture alimentaire

par CCAS de Tarascon à Tarascon

Alimentation et consommation

Le besoin identifié

Pour répondre aux sollicitations de la part des usagers du CCAS, La Fabrique à Initiatives a étudié la faisabilité de la création d’une épicerie solidaire sur Tarascon et a travaillé à l’identification d’un porteur pour en assurer la mise en oeuvre. L’objectif est de permettre l’accès à des produits alimentaires de première nécessité aux 3100 personnes considérées comme très pauvres sur la commune.
Cette épicerie doit promouvoir l’accès des personnes en difficulté à une véritable citoyenneté économique. En cela, l’épicerie solidaire doit répondre à 3 enjeux :

  • Sociaux : lutte contre la précarité et aide alimentaire. En permettant à un public exclu des circuits de consommation traditionnels de choisir les produits qu’il souhaite consommer, en vendant, à un faible prix, des denrées de qualité.
  • Sanitaires, éducation : Santé, éducation nutritionnelle. En proposant des actions éducatives et un accompagnement des usagers.
  • Economiques : Création d’emploi et approvisionnement local.
  • Par la création d’emplois au sein de l’épicerie + par la réinsertion par l’activité économique + et les débouchés commerciaux pour les producteurs locaux.
    Au-delà d’une aide matérielle, l’épicerie est un outil de reconstruction et un tremplin vers une réinsertion durable.

Solution imaginée / Réponse apportée

Pour répondre aux enjeux issus du diagnostic, deux scénarios ont été privilégiés :

Scénario 1 : Créer une épicerie sociale

Scénario 2 : Créer une épicerie sociale et paysanne
Le second scénario n’est envisageable et viable qu’à la condition que la structure créée ou porteuse soit un Atelier Chantier d’Insertion dans la mesure où les bénéfices générés par l’épicerie paysanne ne peuvent
suffire à eux seuls à couvrir les frais de l’épicerie sociale.

Impacts et Plus valus de la réponse

  • Répondre à l’urgence alimentaire ,
  • Garantir la mixité des publics entre clients et bénéficiaires grâce à la modulation des prix en fonction du revenu des ménages,
  • Proposer un commerce de proximité de cœur de ville,
  • Accompagner vers l’emploi en milieu protégé,
  • Etendre les débouchés pour les producteurs locaux.

Porteur de la solution

L’opérateur légitime pour déployer l’épicerie sur la commune est l’association TEEF.
TEEF est une association de proximité pour les habitants de Tarascon. C’est un lieu ressource où toute personne peut trouver une écoute, une information, une réponse adaptée à sa demande ou encore une aide dans ses démarches. Elle gère une dizaine d’actions dans des secteurs tels que l’emploi, la famille, la jeunesse, la médiation, la prévention. Dans le cadre de ces actions, elle porte également un chantier d’insertion « DES VÊTEMENTS DURABLES ». Il s’agit d’une activité de collecte de vêtements d’occasion, de tri, de lavage, de repassage et de revente à prix bas. Dans le cadre de ce défi la question d’étendre le chantier à la vente alimentaire à été préconisé afin de porter le projet d’épicerie. Ceci est toujours à l’étude.

Fonds levés

Scénario 1  : 100000€. Soutien de la municipalité : 35 % du budget total hors valorisation de la mise à disposition d’un local.
Scénario 2 : 260000€ de budget. Soutien de la municipalité : 8 % du budget total hors valorisation de la mise à disposition d’un local.

Etat

Analyse du besoin Idéation Prototypage Expérimentation


Le besoin social ou environnemental est en cours de qualification et fait l’objet d’un diagnostic collaboratif afin de garantir la conversion du besoin en opportunité économique.

Phase créative de production de nouvelles idées afin d’imaginer les solutions aux défis à relever. Deux modalités étroitement articulées en cours de réalisation :

  • Contribution numérique sur la plateforme.
  • Contribution physique durant des événements créatifs auxquels sont conviés les contributeurs de la plateforme.

Les idées produites sont en cours d’évaluation par l’apporteur de défis et des contributeurs experts afin de les transformer en solutions opérationnelles. Le prototype comprend la modélisation économique ainsi que la construction de storyboard d’usage pour travailler sur l’expérience usager et liguer l’ensemble des partenaires pour déployer la solution.

Le prototype est transmis à un porteur de projet, les principaux partenaires sont engagés et de solides pistes de levée de fonds effectuées. Dès lors, le prototype mis en production par des entrepreneurs sociaux vient diversifier leur modèle, permettre leur essaimage en région et/ou est créé spécifiquement pour répondre au défi lancé. Dans l’ensemble de ces cas, l’opérateur de la solution est accompagné jusqu’à la résolution du défi.





Le Centre Communal d’Action Sociale de Tarascon s’engage au quotidien pour la lutte contre l’exclusion. Il propose un ensemble de prestations pour remédier aux situations de précarité ou de difficulté sociale. Il anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune.

Les contributions

Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône

Par Banque Alimentaire 13 - le 28 septembre 2020

Depuis 35 ans, les Banques Alimentaires agissent contre la pauvreté et la précarité alimentaire.

Lire la suite

ACCM

Par ACCM - le 28 septembre 2020

Au titre de sa compétence développement économique, l’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette a largement contribué, notamment via son service ESS, à alimenter les réflexions via les études socio-économiques dont elle dispose.

Lire la suite

29 % de la population de Tarascon vit sous le (...)

Par Violette - le 19 mars 2020

  • 29 % de la population de Tarascon vit sous le sous le seuil de pauvreté, soit environ 4000 personnes
  • 23 % de la population soit 3100 personnes sont considérées comme très pauvres avec moins 889€/mois
L’analyse des besoins sociaux réalisé par le (...)

Par Violette - le 19 mars 2020

L’analyse des besoins sociaux réalisé par le CCAS, fait apparaître :

  • A condition de ressources égales, le nombre de chèques alimentaires distribués par le CCAS a augmenté de plus 120% en l’espace de 3 ans.
  • 13.3% de la population de Tarascon est allocataire du RSA soit le plus fort taux du pôle Insertion d’Arles.
    Du fait de la grande précarité sur la commune, l’activité des associations caritatives et humanitaires est en constante augmentation, cf. les chiffres indiqués dans le rapport ABS.
Compte-rendu : réunion Fabrique à initiatives (...)

Par Violette - le 19 mars 2020

Compte-rendu : réunion Fabrique à initiatives du 10 avril 2015
Les problématiques concernant les besoins en aide alimentaire sur la ville sont unanimement partagés par l’ensemble des acteurs sociaux du territoire.
Un groupe de travail s’est réuni où étaient représentés le Secours Populaire, les Restaurants du Cœur, l’accueil Saint Nicolas, la Croix Rouge, Pact13, CAF,CD13, ACCM, l’UDAF, TEEF.


Ce défi est résolu, les contributions sont closes.